Accueil » Actualités nationales

Premier comité de pilotage de l’emploi accompagné

Le 6 mars 2018, Sophie Cluzel, Secrétaire d État aux personnes handicapées, a inauguré le premier Comité de Pilotage de l’Emploi Accompagné en présence des principaux acteurs mobilisés pour concrétiser sur le terrain l’article 52 de la loi Travail (État via les DIRECCTE et les ARS , CNSA qui pilote les MDPH , Agefiph, FIPHFP , Services Publics de l’Emploi, Représentants des Associations et du Collectif Emploi Accompagné…).

Cette mesure innovante prévoit qu’un référent emploi accompagné (ou « job coach ») accompagne à la fois la personne en situation de handicap et l’employeur (manager, collectif de travail…) pour insérer ou maintenir la personne en emploi, en association des acteurs du médico-social et des services publics de l’emploi.

La Ministre a rappelé le rôle clé des MDPH dans l’orientation des personnes car ce sont elles qui permettent l’ouverture d’un parcours d’emploi accompagné, mobilisable par une personne en situation de handicap en tant que de besoin, de façon plus ou moins intense, tout au long de son parcours professionnel.

Elle a également demandé la réalisation d’une cartographie de l’ensemble des services mobilisables sur un territoire donné, pour insérer et/ou maintenir en emploi les personnes en situation de handicap, intégrant les structures désignées suite à l’appel à projets pour déployer l’emploi accompagné et les offres complémentaires existantes, dans un souci d’équité territoriale.

L’ANSA (Agence Nouvelle des Solidarités Actives) a présenté un état des lieux du déploiement et les modalités de suivi de l’emploi accompagné qui présente à ce jour un maillage territorial plus ou moins dense.

Elle collectera les indicateurs quantitatifs et qualitatifs afin d’évaluer la mise en place du dispositif. Les premiers résultats en termes d’accompagnement des personnes (première vision des publics concernés, nombre, caractéristiques des personnes et des employeurs accompagnés…), sera réalisée à l’issue des premières remontées d’informations fin mars 2018.

Puis, à moyen terme, une évaluation qualitative des moyens mis en œuvre et des réponses effectivement apportées aux personnes sera primordiale pour bien adapter le dispositif aux besoins réels d’accompagnement.

 

Source : FIPHFP

Pour vous offrir une meilleure expérience, ce site utilise des cookies de profil, y compris des cookies de tiers. En fermant cette fenêtre, en faisant défiler la page ou en cliquant sur un élément de la page, vous consentez à l'utilisation de cookies et acceptez que le Handi-Pacte utilise vos données personnelles conformément à sa Politique de confidentialité. Lire la politique de confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer